Actualités 

UNE ECONOMIE DE GAUCHE QUI PREND SOIN DE L’HUMAIN

Une série de tribunes dans l’excellent Libération tentant de répondre à la question« C’est quoi une économie de gauche ? » m’a questionné plusieurs jours durant. En effet, à l’heure des choix et des arbitrages, le militant socialiste que je suis se questionne sur le positionnement du gouvernement qui est souvent taxé de social libéral. Sans répondre à cette attaque, je crois néanmoins que M. Valls et ses ministres ne pratiquent pas le moins disant social et fiscal. Ils s’essayent, avec difficultés, à une politique de l’offre et plus récemment à une politique de la demande. On peut probablement regretter que le prendre soin n’ait guère fait l’objet d’une grande communication gouvernementale tant il est vrai que ne comptent que les indicateurs économiques et non les indicateurs du bonheur et du bien vivre.

L’économie de gauche est celle où prévaut l’Etat social, qui met l’humain au centre des politiques publiques. Plus que l’aide sociale aux démunis, trop souvent stigmatisée par ceux qui ont tout, ce sont des politiques ambitieuses pour rendre la vie utile à tous qui doivent être réalisées en cette fin de quinquennat :

  • Fournir un logement décent à chacun
  • Rendre les transports accessibles aux ruraux comme aux urbains
  • Enrayer la précarité énergétique qui pénalise les plus faibles
  • Développer des énergies renouvelables moins onéreuses et accessibles aux plus grands nombres…

Cette liste n’est pas exhaustive mais elle met en avant des leviers de relance qui auraient pour mérite de stimuler les investissements publics et privés et d’offrir du travail à ceux qui n’ont cesse d’en rechercher.

Related posts

Leave a Comment