Actualités 

MÉDECIN GÉNÉRALISTE : POUR UNE INSTALLATION RÉGULÉE !

Le récent rapport de la Cour des Comptes et les préconisations qui y sont associées ont mis en émoi les médecins généralistes de nos villes et de nos campagnes.

Sur le terrain, les élus locaux (qui sont aussi des patients) et les habitants de nos territoires sont obligés de constater la pénurie de médecins. La densité de généralistes varie du simple au double selon le département et de 1 à 8 pour les spécialistes. Ces déserts médicaux qui tendent à se développer pénalisent les patients les plus âgés et les malades les plus éloignés de l’emploi.

Les politiques publiques à l’échelle des collectivités territoriales se multiplient : bourses universitaires, construction de maisons de santé, aides à l’installation…

La Cour des Comptes souligne que « les mesures incitatives mises en place pour une meilleure répartition des professionnels de santé présentent une efficacité dérisoire pour des coûts très élevés ».

Face à l’échec de ces actions peu ou pas efficaces, il faut objectivement se poser la question d’une régulation de l’installation des médecins. Pratiquement il s’agirait d’obliger les jeunes diplômé(e)s à s’installer dans les zones déficitaires.  C’est déjà le cas pour les kinésithérapeutes et les infirmier(e)s.

Nul doute que ces jeunes praticiens qui ont pu bénéficier de formations universitaires au sein de nos facultés de médecine sauront rendre à la Nation ce qu’ils ont, un temps, reçu.

Related posts

Leave a Comment