Actualités 

LETTRE A MON ARRIERE GRAND PERE XAVIER

Mon cher arrière Grand Père,

Je vous écris cette lettre posthume à l’occasion d’un triste centenaire qui a conduit le monde dans le chaos.

Je  n’ai évidemment pas pu vous connaître mais votre histoire m’a été si souvent racontée enfant que j’ai un souvenir précis de l’homme que vous avez été.

Vous qui avez fait le tour du monde à la fin du 19 siècle, vous êtes revenu en France et avez dû vivre les tranchés avec vos frères d’armes. Votre bien aimée femme a regretté ne pas savoir lire et écrire tandis que vous étiez si loin. Comme Grand Mère aimait à le dire « je sais ni d’lire, ni d’écrire mais y sais compter ». Compter les jours passés loin de vous et de ces 5 frères partis sur les champs de bataille…

Quelle fierté pour Grand Mère Jeanne d’avoir une fille aînée, Rachelle, qui a 12 ans, savait lire et écrire et devenait le témoin de vos mots et des maux de la guerre.

La guerre ne vous aura pas pris à Jeanne, ni à vos 4 filles. Vous aurez la joie d’accueillir une 5ème et dernière fille (ma grand mère), fruit des retrouvailles avec votre chère et tendre Jeanne. Hélas, les veillés au coin du feu n’auront plus la même saveur car vos beaux frères d’armes ne sont revenus avec vous.

Mon cher grand père Xavier, je mesure qu’en me donnant votre nom mon père voulait vous signifier son éternelle reconnaissance.

J’aurai donc une pensée particulière pour vous, ce 11 novembre comme tous les 11 novembre à l’appel des morts pour la France.

Related posts

Leave a Comment