Actualités 

PERTURBATEURS ENDOCRINIENS : OUI AU PRINCIPE DE PRÉCAUTION

Tandis que UFC Que Choisir dresse une liste de 400 produits contenant des perturbateurs endocriniens, il faut dès à présent se mobiliser pour qu’un principe de précaution s’applique et qu’on interdise leur utilisation. Cosmétiques, produits d’hygiène, matières plastiques ou encore résidus de pesticides dans nos assiettes sont susceptibles de modifier le système hormonal et surtout de provoquer des maladies graves. La communauté scientifique évoque notamment le  cancer du sein, du testicule, de l’ovaire ou de la prostate, des troubles du développement du cerveau, du diabète, de l’obésité, la non-descente des testicules à la naissance, la malformation du pénis et la détérioration de la qualité spermatique.

Nous vivons sur notre territoire dans un environnement respecté grâce à la volonté des élus, des associations de protection de l’environnement et des écocitoyens que nous sommes. Nous pouvons profiter d’espaces naturels à Poitiers et d’espaces ruraux immenses dans nos villages. C’est une chance pour nous tous.

Malgré le travail de sape des lobbys de l’industrie chimique, il appartient à la France de porter au plus haut niveau des Etats membres de l’Union Européenne une réglementation ambitieuse de protection de la santé de nos concitoyens et de notre environnement.

Related posts

Leave a Comment