Actualités 

NOTRE AVENIR, NOS TERRITOIRES, NOS FINANCES …

La gestion d’une collectivité, de la plus petite à la plus grande, mobilise une attention particulière chez les élus parce qu’il convient de présenter un budget équilibré.
Il reste que nos concitoyens attentent que nous assurions dans les meilleures conditions les services publics qui leurs sont dus.
Les impôts prélevés sont autant de recettes qui servent au financement des dépenses. Les dotations de l’Etat sont également nécessaires pour atteindre ce juste équilibre des finances locales.
Le gouvernement, sous l’autorité du Président, a clairement annoncé une réduction nette des dotations aux collectivités. La suppression de la taxe d’habitation payée par les habitants, avec une compensation au centime près pour les communes, sera effective dès 2018. De triste mémoire, nous savons que les compensations ne se font jamais totalement (RSA, APA) et que, finalement, ce sont toujours les habitants qui subissent les conséquences des restrictions budgétaires.
Trop souvent par omission, on oublie de dire que l’impôt est un moyen de financer le service public dont nous sommes tous les usagers. Crèches, écoles, équipements sportifs et culturels, routes, maisons de retraites…sont autant de lieux utiles au quotidien. Contraindre et réduire les dotations aux collectivités, c’est finalement donner moins de services aux habitants de nos communes, de nos villes et de nos campagnes.
Nos finances locales sont aujourd’hui mises à mal dans l’indifférence de nos élites. Ils ne devraient pourtant pas oublier que nos Territoires font notre Avenir !

Related posts

Leave a Comment